Un dernier hommage pour Pierre Laurent

Publié le par avatars

" Dimanche matin, nous avons eu le regret d'apprendre le décès de notre ami, Pierre Laurent - décedé prématurement dans la soirée du samedi 8 mai 2010 dans un tragique accident de voiture. Avec beaucoup de souffrance, d'amertume et d'incompréhension, nous déplorons cette disparition. Certains ont perdus un fils, d'autres un frère et encore d'autres un proche ou un ami. Je ne trouverais pas les mots qui effaceront leur désarroi et leur détresse. Je n'arrive pas à en trouver pour mon propre chagrin. Pour ma part, je viens de perdre un frère d'âme, un frère de passion. Une personne dont l'amitié était réconfortante et agréable. Un ami éternel dont les qualités personnelles et artistiques étaient indéniables. Cette perte nous la déplorons tous. A vous et à moi, elle nous laissera un grand vide dans nos vies, un vide qui ne sera malheureusement jamais comblé.

En tant que président et co-fondateur de l'association Avatars, ce groupe était important à ses yeux. Ainsi, je ferais tout ce que je pourrais pour continuer ce qu'il a toujours voulu entreprendre: faire de ce groupe d'artistes une association importante et active. Les membres sont libres de leur choix, mais chaques idées m'aideront grandement.

Dans un deuxième temps, Pierre tenait à réaliser un premier long-métrage, Behind The Walls. Ce film devait être la première grande production de l'association. Nous avons commencé à écrire ensemble le scénario. Les circonstances ont voulues que ce scénario demeure inachevé. Dans les mois à venir, je compte donc continuer l'écriture et la réalisation du film. Je sais que ce projet lui tenait à coeur et qu'il aurait voulu le voir naître. A l'avenir, je pense que toute aide sera la bienvenue.

Nous n'oublierons jamais Pierre et j'espère qu'il en sera toujours ainsi. Notre douleur demeurera toujours présente. Mais, la cohésion et l'unité nous rendront plus fort dans cette étape difficile. Nous faisons toutes nos condoléances à la famille et aux amis.

 Il m'a été très difficile de rédiger cette note. Je préfere donc la conclure ici par ces mots:

          Pierrot, tu me manques. Je t'aime, mec.

 

 

Alexandre Lefebvre, de son vrai nom Lef Dur

Cet hommage est au nom de tout les membres de l'association Avatars

 

Reflexion.JPG

Publié dans Général

Commenter cet article

Vincent 27/10/2010 16:42


tu me manque grand frère :'(


nany 06/06/2010 01:55


mon cousin pierre ta disparition es dur a accepeter on se fai pa a lidèe que lon te revèrra plus c dur trop dur , sache quon veillera sur tes parents vincent et ta ptite soeur marie on se soutient
tous du mieu quon peu on taime tous mon zinc tu etai si posèe dans ta vie si ambitieux et si bo tu nou mank je regrette de pa tavoir di< JE T'AIME > de ton vivant ta perte es une souffrance
horriblement dur !!! repose en paix pierre personne nai eternel on se revèrra la haut veille sur nous


ludo 21/05/2010 15:33


Je souhaitais juste dire au revoir à Pierre et le remercier lui et sa bande de potes de m'avoir soutenu et motivé par leur simple générosité, leur humour et leur amitié lors de ma reprise
d'étude.
Ciao Pierrot !


Laura 16/05/2010 20:57


C'est un très bel hommage que tu lui as fait là. Pierrot, ba c'était notre Pierrot quoi! Toutes nos sorties avec le groupe était à chaque fois mémorable! Toujours le même point de rassemblement, le
même bar et les mêmes amis :-) Tu nous manquera énormément tu sais. Merci de ces, presque, 6 belles années qu'on a passé à être ami! Tu as toujours soutenu Loïc lorsqu'il s'est interessé à moi
alors que tout le monde lui disait de lâcher l'affaire. Et pour ça je te remercie car maintenant j'ai enfin trouvé l'homme de ma vie :-) J'espère que d'où tu es tu veilleras sur nous tous. Nous
nous veillerons les uns sur les autres en attendant de tous se revoir ;-)
Plein de bisous de notre part à tous!


mephistara 12/05/2010 00:45


Pour lui, parce qu'il croyait en nous, nous devons continuer car il n'est pas concevable d'abandonner cette partie de lui qui réside dans cette asso.
On va le faire ce film!